Argelès

« A mesure qu’on approchait de la plage, la progression se faisait plus

difficile et le pas de Robert s’alourdissait dans le sable. Le retraité se

mit à marcher au plus près de la clôture pour poser ses pieds sur les

maigres touffes d’herbe » (page 8 du livre)

 

« Des figuiers de barbarie prospères développaient    « - J’ai enquêté sur le meurtre d’Argelès.

   avec vigueur leurs oreilles de Mickey » (p8)                Il y avait un casot entre le camping des

                                                                                 Lauriers Roses et la plage.

                                                                                  - Un quoi ?, demanda Lefèvre.

                                                                                  - Un casot, expliqua Castello, c’est une

                                                                                 cabane où les vignerons rangeaient leurs

                                                                                 outils et où ils passaient parfois la nuit »  (p317)

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site